jueves, 27 de abril de 2017

«J'IRAIS  JUSQU'AU  POLE  NORD
POUR  RENCONTRER  TOPOR

Je  ne  dors  jamais  sans  TOPOR
Topor  à  ras-bord:  je  ne  crains  plus  la  mort.
Jetez  votre  or,  stockez  TOPOR
 
JETEZ  L'AURORE,  LISEZ  TOPOR
On  peut  prendre  le  Pyrée  pour  un  garçon,
mais  pas  TOPOR  pour  un  cochon.
J'aime  moins  le  cor
que  TOPOR  au  fond  des  bois
Si  la  Marie  du  port  avait connu  TOPOR
elle  se  nommerait  Marie  TOPOR
Sur  deux  TOPOR  il  y  en  a  un  faux
Pile  ou  face?  TOPOR!

UNE  FAMILLE  HEUREUSE  A  TOPOR
A  SA  TABLE
MÊME  LE  PAPE  UTILISE  TOPOR

Topor  épouse  votre  corps
Ne  gémissez  plus  sur  votre  sort,
Topor  donne  du  ressort
 
TOPOR
DANS  TOUTES  LES  BONNES  MAISONS
TOPOR  PARAIT  TOUS  LES  JOURS
 
Pour  les  jours  pas  comme  les  autres...
Madame,  Topor  pour  votre  confort.
 
TOPOR  RASE  EN  DOUCER
 
Topor  laisse les  mains  douces  et  blanches
 
TOPOR  DEUX  FOIS  MOINS  CHER
DEUX  FOIS  MEILLEUR
 
Topor  parfume  votre  haleine.
C'est  aux  heures  d'affluence
que  l'on  aimerait  conseiller  Topor
Je  rêvais...  Que  j'étais  avec  Topor
Je  me  suis  battu  pour  Topor
Mettez  Topor  dans  votre  moteur
 
TOPOR  EST  BON  POUR  VOUS»

Décembre  1965.
Roland  Topor.

Este  texto  constituye  un  buen  ejemplo  de  cómo  puede  recurrirse  a  la  repetición  sin  resultar  ser  un  tostón.  No  lo  traduzco  porque  es  un  lenguaje  llano  y  creo  que  así  conserva  mejor  su  Topor,  digo  su  sabor.

Puede  leerse  en  Le  Panique,  Arrabal,  Union  Générale  d'Éditions,  Paris,  1973.

No hay comentarios:

Publicar un comentario